Le luminaire selon Royère

Provenant d’une collection toulousaine, cette applique est l’œuvre de Jean Royère (1902-1981). Le correcteur au style unique aimait particulièrement jouer de la sinuosité des lignes, notamment métalliques comme en témoigne cette applique modèle « Serpentin », composée de trois bras de lumière coudés disposés sur une structure ondulante en tube de métal laqué corail (130 × 20 x 15 cm). Référencée en page 147 de l’ouvrage monographique par Pierre-Emmanuel Martin-Vivier (éditions Norma, Paris, 2002), elle est attendue à 12 000 / 15 000 €, le samedi 14 mars à Antibes (Carvajal OVV. M. Legrand).

SAMEDI 14 MARS 2020, ANTIBES, CARVAJAL OVV. M. LEGRAND

Royère, Jean (1902-1981), Applique modèle « Serpentin », (130 × 20 x 15 cm)

Estimation : 12 000 / 15 000 €

Enchérir EN LIGNE sur

index
index2
index3
INV_OG_image