Gazette Drouot n°40 : Article Novembre 2010

COMMANDE DU GRAND DAUPHIN

François Desportes demeure la figure incontournable de la peinture de chasse au XVIIIe, en France comme en Angleterre, où il eut une forte influence. De Louis XIV à Louis XV, en passant par le Régent, tous firent régulièrement appel à ses talents pour orner les murs de leurs châteaux. Marly et Meudon pour le Roi-Soleil, laMuette, les Tuileries, Versailles ou encore Compiègne pour les autres… Autant dire que Desportes est très en vue dans les sphères royales ! Il travaille notamment pour Louis de France. Le Grand Dauphin, dit également Monseigneur, est le fils aîné de Louis XIV et de Marie-Thérèse d’Autriche, né à Fontainebleau en 1661 et mort à l’âge de 50 ans au château de Meudon. C’est pour cette demeure qu’il commande au peintre, vers 1709, des dessus-de-porte destinés à la salle des gardes. Notre toile constitue une étude préparatoire à l’exécution de l’ensemble. Desportes en réalisera d’autres, dont l’une se trouve à la manufacture royale de Sèvres. Le tableau se compose de gibier– lièvre, canard à col vert, perdrix grise, faisan et sarcelle –, mais aussi de deux épagneuls et d’un chasseur au repos, le tout sur un fond paysager.Cette esquisse aboutira au tableau du Louvre mis en dépôt au musée de la Chasse et de la Nature deParis. Seule diffère l’absence de la figure humaine.Incluse au futur catalogue raisonné de l’artiste,notre feuille prouve une nouvelle fois le talent deFrançois Desportes, son coup de crayon assuré, son art maîtrisé de la composition et cette touche naturaliste, si proche des grands maîtres flamands. Ici,le ramage se rapporte bien au plumage… Antibes, samedi 20 novembre. Étude Carvajal. Cabinet Turquin.

 

Alexandre-François Desportes (1661-1743),
Deux chiens, gibier mort et chasseur dans un paysage,
huile sur papier marouflé sur toile, 23,6 x 29,5 cm.
Estimation : 15 000 / 20 000 €.